L’entrepreneur et les impôts/taxes

Isabelle, je veux des remboursements de taxes ! C’est un big NO NO !

Pourquoi ?

Les taxes à la consommation et l’impôt est une loi qui a été instaurée en 1917 par le gouvernement comme mesure de guerre pour demander un effort financier à la population afin de pouvoir se financer.
Aujourd’hui, cette cette structure fiscale demeure pour le bien-être du développement économique et social du pays et évolue avec les besoins des moins bien nantis.

Certes, cette façon de faire digne de Robin des Bois ne fait pas l’affaire des classes moyennes et obligent Monsieur et Madame tout le monde à cotiser (partage de leur richesse provenant d’une dure labeur.) pour le bien de tous.

Par contre dites-vous bien que lorsque vous en avez de besoin, vous êtes heureux des programmes sociaux développés par la gouvernance du pays où vous résidez ! Oui oui je sais, ce ne sont pas nécessairement les programmes qui vous conviennent et peut-être celui qui vous plairait n’existe pas mais rien n’est parfait en ce bas monde et comptez-vous chanceux car vos voisins américain se damnerait pour être à notre place. Le gazon étant toujours plus vert chez le voisin.

Je ne vous conseille pas d’opter pour un remboursement récurrent car :
– cela signifie que vous n’êtes pas rentable
– cela démontre à la banque que vous risquez d’être insolvable
– le gouvernement risque de vous vérifier pour comprendre pourquoi vous ne payez pas d’impôt et si vous faites de l’évasion fiscale, vous êtes passible d’emprisonnement

Il est à noter que vous agissez à titre d’intermédiaire entre le gouvernement et votre client. Les taxes perçues sur les ventes ne vous appartiennent pas. Vous les chargez à votre client au nom du Fisc et vous êtes tenus de les remettre le plus rapidement possible.

Conseil : n’optez pas pour une remise de taxe annuelle. Remettez les mensuellement c’est moins de tracas. Dès que vous les percevez au pire, transférez les dans un compte épargne et n’y touchez plus jusqu’à ce que vous les remettiez. Si vous êtes chanceux durant le mois ou le trimestre, ils vous généreront des revenus d’intérêt. C’est avec les cents qu’on fait des dollars !

Mon dernier conseil : demandez à votre Comptable une planification fiscale et pour l’amour de Dieu faites des acomptes provisionnels !

Sur ce, bonne continuité et n’oubliez pas que bien que la charité bien ordonnée commence par soi-même… aider son prochain c’est jamais mauvais et le karma nous le rends toujours généreusement !

Isabelle

voir aussi:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire